États-Unis: ovation mais aussi critiques pour Trump lors d'un rassemblement républicain à Las Vegas

© AP/Andrew Harnik

Aux États-Unis, le premier rassemblement républicain depuis que Donald Trump s’est annoncé candidat à la présidentielle de 2024 s’est terminé, hier, samedi 19 novembre, à Las Vegas. Et de nombreux potentiels candidats du parti étaient présents. L’ancien président, qui a fait son discours en visioconférence, a été ajouté au programme à la dernière minute. Et s’il a été ovationné après son adresse, il a été très critiqué aussi.

Avec notre correspondante aux États-Unis, Carrie Nooten

Le rassemblement annuel de la coalition juive républicaine s’est transformé en « primaire avant la primaire ». Nikki Halley, Ron DeSantis, Mike Pompeo, les éléphants du parti qui n’ont jamais caché leurs ambitions présidentielles étaient là. Et des cadres du parti ne se sont pas gênés pour critiquer Donald Trump.

« On n’arrête pas de perdre, perdre, perdre »

Ils le tiennent pour responsable - en partie - des résultats décevants à l’élection de mi-mandat, mais aussi des mauvais résultats de 2018 et 2020. Chris Christies est l’ancien gouverneur du New Jersey, un soutien de la première heure de l’ex-président. Et il a attaqué directement : « On n’arrête pas de perdre, perdre, perdre… Et en fait, la raison pour laquelle on perd, c’est parce que Donald Trump s’est mis au dessus de tout le reste ! »

Démarrage difficile avec les financiers

Au-delà des soutiens au sein du parti, Donald Trump semble mal démarrer également avec les financiers qui, d’habitude, soutiennent sa campagne : ils seraient de plus en plus nombreux à parier sur Ron DeSantis, le gouverneur de Floride, et à se détourner de l’ancien président.

Lire la suite sur RFI