États-Unis. Obligation vaccinale annulée, réforme électorale “moribonde” : le “jeudi noir” de Joe Biden

·1 min de lecture

Le président américain a bataillé jeudi 13 janvier pour sauver du naufrage parlementaire sa vaste réforme électorale, après avoir vu la Cour suprême bloquer son obligation vaccinale en entreprise. Une succession de revers qui entame un peu plus le crédit politique du démocrate à quelques mois des élections de mi-mandat.

“Joe Biden vient de vivre une journée horrible et cela ne risque pas de s’arranger”, résume le journaliste du quotidien USA Today Louie Villalobos.

Dans l’après-midi de jeudi, le président américain a d’abord vu la Cour suprême bloquer son obligation vaccinale en entreprise, décriée par les républicains. “Un revers dramatique” pour “la mesure la plus ambitieuse du gouvernement fédéral visant à lutter contre le Covid et à combler le retard du pays en matière de vaccination”, remarque le Washington Post.

À lire aussi: Justice. Le statut vaccinal des jurés, nouvelle bataille de prétoires aux États-Unis

Aux États-Unis, où le virus a fait plus de 845 000 morts, seulement 62 % de la population est totalement vaccinée. Lorsque Joe Biden avait annoncé, en septembre, vouloir rendre la vaccination obligatoire pour les employés des grandes entreprises, du secteur médical et les fonctionnaires fédéraux, sa décision avait immédiatement été dénoncée comme un abus de pouvoir par les élus républicains et par une partie du monde économique.

“Une intrusion dans la vie et la santé des employés”

Jeudi, la Cour suprême leur a donné raison en ce qui concerne les quelque 84 millions de personnes employées dans des entreprises comptant plus de 100 salariés, estimant qu’il s’agissait d’une “intrusion dans la vie et la santé d’un nombre important de salariés”. La haute juridiction a en

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles