États-Unis : des objets des services secrets soviétiques vendus aux enchères

Ce sont de véritables bijoux de technologie miniaturisée. Arrivés aux Etats-Unis après la chute de l’URSS, des objets utilisés par le KGB, les services secrets soviétiques, seront mis aux enchères en Californie (États-Unis) à la fin de la semaine. Dignes d’un film d'espionnage, ils ont servi pendant la Guerre froide. Parmi eux, on retrouve un appareil photo miniature pouvait être dissimulé dans un paquet de cigarettes tout à fait banal. Des caméras pouvaient être cachées dans des ceintures ou dans un sac à main. Et pour des écoutes, rien de tel qu’un cendrier. Un parapluie capable d'injecter du poison Un parapluie est estimé à plus de 4 000 euros. Sa particularité ? Il s‘agit d’un parapluie dit bulgare, capable d'injecter du poison. Une dent truquée remplie de cyanure est quant à elle estimée à 1000 euros. Les agents soviétiques avaient pour consigne de l’ouvrir, et donc de mourir, en cas d’arrestation.