États-Unis: de nouvelles plaintes contre Google pour d'abus de position dominante

·1 min de lecture

Après la justice américaine et l'autorité de régulation de la concurrence, plusieurs États américains s'attaquent à Google. Ils accusent le principal moteur de recherche en ligne d'abus de position dominante dans les résultats de recherche qui privilégient, selon eux, les offres de Google, au détriment de ses concurrents.

Les procureurs généraux du Colorado et du Nebraska ont accepté de déposer des plaintes au nom de plusieurs plateformes numériques, parmi lesquelles Amazon, TripAdvisor ou encore Yelp. Ces opérateurs, qui proposent des produits ou des services spécialisés, reprochent à Google de favoriser ses propres offres dans les résultats de recherche. Des désavantages pour la concurrence mis en place dès la conception du célèbre moteur de recherche, selon les procureurs.

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise californienne se retrouve sous le feu des projecteurs. Fin octobre, le gouvernement fédéral, ainsi que la Federal Trade Commission, la principale autorité fédérale en matière de concurrence, avaient lancé la plus grande enquête depuis plusieurs décennies sur les pratiques anticoncurrentielles contre Google.

Récemment, l'agence a sommé des géants de la Silicon Valley de lui fournir des informations sur leurs pratiques commerciales et la façon dont ils collectent les données des utilisateurs. Une enquête de grande ampleur qui rend possible un éventuel démantèlement de Google.