États-Unis : de nouvelles inculpations après les violences au Capitole

Source AFP
·1 min de lecture
Parmi les personnes inculpées se trouve Jacob Anthony Chansley, alias Jake Angeli, le complotiste torse nu, coiffé de cornes de bison et peinturluré dont le visage a fait le tour du monde entier.
Parmi les personnes inculpées se trouve Jacob Anthony Chansley, alias Jake Angeli, le complotiste torse nu, coiffé de cornes de bison et peinturluré dont le visage a fait le tour du monde entier.

Les inculpations se poursuivent après les violences au Capitole de mercredi. Le ministère américain de la Justice a fait savoir que trois nouvelles personnes, dont les visages avaient été largement relayés, ont été inculpés. Parmi elles se trouve Jacob Anthony Chansley, alias Jake Angeli, le complotiste torse nu, coiffé de cornes de bison et peinturluré qui avait aimanté photographes et caméras aux quatre coins du Capitole, a été arrêté et inculpé d'intrusion illégale et de conduite violente au Capitole, a indiqué le ministère dans un communiqué

"Cet individu était armé d'une lance de deux mètres de long avec un drapeau américain attaché juste sous la lame", souligne le communiqué. L'acte d'accusation précise que Chansley a appelé le FBI jeudi pour confirmer sa présence au Capitole. Il a affirmé qu'il "faisait partie d'une action de groupe répondant, avec d'autres "patriotes" d'Arizona, à un appel du président à tous les "patriotes" à venir à Washington le 6 juin". Originaire d'Arizona, ce trentenaire, qui se dit "guerrier spirituel" et se fait appeler "Le Loup du Yellowstone", a déjà été aperçu à de nombreuses reprises lors de manifestations pro-Trump à Phoenix ces derniers mois, arborant systématiquement sa fameuse coiffe.

Un élu inculpé

Adam Johnson, le trentenaire au bonnet Trump photographié tout sourire en train d'emporter le pupitre de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a lui été arrêté vendredi en Floride. Il a été inculpé de [...] Lire la suite