États-Unis: un nouveau code pour identifier les ventes dans les magasins d'armes à feu

VISA, le plus grand processeur de paiements au monde, tout comme Mastercard et American Express, a annoncé samedi 10 septembre mettre en place une catégorie à part pour les détaillants d'armes à feu américains. Cela permettra d'identifier les transactions effectuées dans ces magasins et de mieux tracer les potentiels criminels.

Les grands organismes de paiements subissaient des pressions répétées de la part des militants du contrôle des armes à feu, mais aussi des procureurs généraux de New York et de Californie, pour mettre en place un nouveau code qui permettra d'identifier les transactions effectuées dans les magasins d'armes à feu.

Jusqu'à présent, ils n'avaient pas de catégorie marchande à part, comme les épiceries ou les restaurants, et les armes étaient considérées comme des marchandises comme les autres.

Ce code ISO qui vient d'être approuvé par l'Organisation de normes internationales basée à Genève, permettra notamment de suivre les achats suspects, et les trois sociétés de paiements – Visa, Mastercad et American Express – pourraient se voir obligées de devoir les signaler aux forces de l'ordre, à l'instar des institutions financières qui surveillent le blanchiment d'argent.

À relire : États-Unis : un accord a minima entre sénateurs pour un contrôle accru sur les armes à feu

Plusieurs démocrates de premier plan ont applaudi cette décision. La sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren a rappelé que les responsables des dernières tueries de masse avaient acheté leurs armes avec des cartes de crédit.


Lire la suite sur RFI