États-Unis: les New-Yorkais inquiets de l'insécurité dans les transports en commun

À New York, le métro a été la cible de nombreuses violences ces dernières semaines. Depuis le début de l’année, quatre personnes ont été tuées et des dizaines agressées ou blessées. Il y a eu la fusillade dans laquelle 10 passagers ont été blessés par balles en avril. Des faits divers qui augmentent un sentiment d’insécurité déjà attisé par la hausse de la criminalité générale dans la grosse pomme.

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

Tous les jours, ils sont plus de trois millions à prendre le métro. Mais plus de 50 % des New-Yorkais disent ne plus se sentir en sécurité dans les transports. « Je vis ici depuis 22 ans. Il y a toujours eu des incidents, mais c’est beaucoup plus violent depuis l’année dernière », déclare une habitante.

Depuis l’épidémie de Covid, les crimes violents représentent un vrai défi pour les autorités. Et la multiplication des fusillades et des agressions dans le métro ces dernières semaines n'arrange pas la situation. « Ce matin, je me suis surprise à regarder autour de moi pour vérifier que personne n’agissait bizarrement, continue-t-elle. Je ne peux pas nier que j’y pense. »

« Je reste loin des gens suspects, j’évite de regarder dans leur direction, pour éviter tout problème », raconte une autre femme. « Même si parfois j’ai mes écouteurs, je reste vigilant si quelqu’un s’approche de moi. Et je me tiens loin des bords du quai », explique un autre New-Yorkais.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles