États-Unis: Nancy Pelosi ne sera plus la première des démocrates à la Chambre

AP - Carolyn Kaster

La fin d'une époque dans la politique américaine. Après la perte du contrôle de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi renonce à diriger la future minorité démocrate de la chambre basse du Congrès. Elle va rester élue, mais elle décide de passer la main.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

À 82 ans, Nancy Pelosi a décidé qu'il était temps de laisser la place à une nouvelle génération. C'est ce qu'elle a annoncé dans un discours d'une quinzaine de minutes devant la Chambre, sous les applaudissements nourris des élus démocrates qu'elle a dirigés pendant vingt ans, dans la majorité comme dans la minorité.

« Avec une grande confiance en notre groupe, je ne briguerai pas ma réélection à la direction démocrate dans le prochain congrès. Selon moi, l’heure est venue pour une nouvelle génération de diriger le groupe démocrate que je respecte si profondément, déclare Nancy Pelosi. Et je suis reconnaissante que tant de personnes soient prêtes et veuillent prendre en charge cette responsabilité. »

Toujours présente en tant que simple élue

Dans les rangs, il y avait en revanche beaucoup moins de républicains, et ceux qui étaient là étaient beaucoup moins enthousiastes. Il faut dire qu'elle est une cible politique pour eux. Pendant la campagne des élections de mi-mandat, ils étaient nombreux à vouloir mettre fin à sa carrière politique.

►À lire aussi : États-Unis : les républicains reprennent le contrôle de la Chambre des représentants


Lire la suite sur RFI