Publicité

États-Unis: naissance d'un nouveau géant du pétrole et du gaz

Aux États-Unis, c’est l’une des opérations les plus importantes dans le secteur de l’énergie. Diamondback a annoncé ce lundi 12 février un accord pour absorber son compatriote Endeavor, avec pour objectif de former un acteur majeur du gaz et du pétrole.

Diamondback et Endeavor devraient peser 50 milliards de dollars. À elles deux, les sociétés vont surtout se hisser au rang de troisième producteur de pétrole et de gaz de schiste du bassin permien, cette immense région qui couvre l’ouest du Texas et une partie du Nouveau-Mexique concentre aujourd'hui près de la moitié de la production américaine de pétrole.

Nouvelle étape

Mais cette union marque aussi une nouvelle étape dans la consolidation du secteur aux États-Unis. Les géants, attirés par les opportunités de synergie et donc d'économies, enchainent les acquisitions. Ces derniers mois, Exxon Mobil a racheté l'un des spécialistes du gaz de schiste Pionneer Natural Resources, tandis que Chevron s'est offert son compatriote Hess Corporation.

Les capacités bondissent aux États-Unis

L’objectif est d’extraire toujours plus de pétrole. Les capacités de production aux États-Unis ont bondi ces dernières années. Elles ont atteint un record en novembre : avec plus de 13 millions de barils de produit par jour. De quoi consolider la place des États-Unis, premier producteur mondial de pétrole, loin devant l'Arabie saoudite.

À lire aussiPétrole: production record aux États-Unis


Lire la suite sur RFI