États-Unis : des millions de litres d’eaux usées rejetés dans la baie de Los Angeles

·1 min de lecture
La plage de Dockweiler State Beach, à Los Angeles.
La plage de Dockweiler State Beach, à Los Angeles.

La réputation de carte postale qui colle à la peau de la baie de Santa Monica risque d?en prendre un sacré coup. Et pour cause, près de 64 millions de litres d?eaux usées non traitées ont été déversés dans cette partie du littoral dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 juillet 2021, rapportent nos confrères du Guardian ce jeudi. Un incident qui a provoqué la fermeture de nombreuses plages et l?ire des habitants, qui reprochent aux autorités de santé locales leur manque de communication sur les risques potentiels liés à cet épisode fâcheux.

Tout a commencé dimanche soir entre les murs de l?usine de récupération des eaux Hyperion, située à Los Angeles. Une « quantité inhabituelle de débris » a reflué dans l?usine via les égouts, a indiqué Elena Stern, directrice de la communication au sein du département des travaux publics de la Cité des Anges. Ces ordures ont obstrué les grilles, provoquant des inondations au sein du bâtiment. « Pour éviter la fermeture de l?ensemble de l?usine, ce qui aurait été catastrophique, nous avons dû rejeter une partie des eaux usées non traitées pour alléger le système », a développé Elena Stern.

À LIRE AUSSICorse : Porto-Vecchio touchée par la pollution aux hydrocarbures

Un acte « irresponsable, inacceptable et dangereux »

Les opérations ont commencé dimanche à 19 h 30 pour s?achever à 4 h 30 du matin. Mais le service de santé publique de Los Angeles aurait attendu le lundi, à 17 h 30, pour avertir les habitants de l?incident, avan [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles