États-Unis: des milliardaires ont échappé à l'impôt sur le revenu durant plusieurs années

·1 min de lecture

Aux États-Unis, plusieurs milliardaires ont échappé à l'impôt sur le revenu durant plusieurs années. C’est ce que révèle une enquête de ProPublica qui tombe en plein débat international sur la hausse des impôts pour les entreprises multinationales. Selon cette organisation indépendante basée à New York, ces riches n’ont pas commis de fraude, mais ont bénéficié d’optimisation fiscale.

Pour arriver à ces conclusions, ProPublica affirme avoir pu consulter des milliers de déclarations fiscales de riches Américains sur plus de quinze ans. Des multimilliardaires sont pointés du doigt par l’organisation : cette dernière affirme, par exemple, que Jeff Bezos, le patron d’Amazon, l’homme le plus riche du monde n'a payé aucun impôt fédéral en 2007 et en 2011 tandis que le milliardaire Elon Musk, fondateur de Tesla, y a échappé en 2018.

Les autorités américaines gênées

D’autres noms connus figurent dans la liste tels que le philanthrope George Soros ou encore l’homme d’affaires Michael Bloomberg. Ces révélations gênent les autorités américaines, car elles démolissent les fondations du mythe fiscal américain selon lequel tout le monde paie sa juste part et que les plus riches paient la plus grande partie, rappellent les auteurs du rapport. D’ailleurs, le département américain au Trésor considère illégale la divulgation de ces documents et dit qu'il enquête sur ces fuites. Cela veut dire que ProPublica pourrait faire l’objet de poursuites.

À lire aussi : Chine: le nombre de milliardaires en hausse malgré la pandémie