États-Unis : le manoir du « Parrain » n’a toujours pas trouvé preneur

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Le manoir, situé sur un terrain de 1,4 hectare, comprend une maison de 2 800 m2, deux piscines, ainsi que de nombreux jardins. (image d'illustration)
Le manoir, situé sur un terrain de 1,4 hectare, comprend une maison de 2 800 m2, deux piscines, ainsi que de nombreux jardins. (image d'illustration)

Un manoir iconique, connu de tous les fans du Parrain. La demeure de Jack Woltz, le producteur de cinéma dans le film, est de nouveau sur le marché immobilier. Bâtie en 1927 sur un terrain de 1,4 hectare, cette maison de près de 2 800 m², possédant également deux piscines, se situe à Los Angeles, aux États-Unis. Pour s'offrir « The Hearst Estate », ou « Le domaine Hearst » en français, les potentiels acquéreurs devront se délester de 89,75 millions de dollars, soit environ 75,63 millions d'euros, rapporte Capital, jeudi 8 avril 2021.

Ce n'est pas la première fois que ce manoir est proposé à la vente. Le propriétaire des lieux, un investisseur immobilier nommé Leonard Ross, tenterait même régulièrement de s'en débarrasser depuis 2007. En 2013, ce dernier avait proposé le bien en location, pour la modique somme de 600 000 dollars, environ 505 000 euros, par mois, rappelle le Wall Street Journal. Trois ans plus tard, en 2016, une annonce avait été publiée : il était alors prêt à céder la demeure pour 195 millions de dollars, soit 164,3 millions d'euros.

Le propriétaire du manoir en faillite

Cette fois, l'heure tourne. La société propriétaire du « Hearst Estate » a été placée en faillite en 2019. Leonard Ross est redevable de plus de 52 millions de dollars en prêts impayés et en intérêts au fonds d'investissement Fortress Investment Group. Cette entreprise a déposé une requête auprès du tribunal des faillites pour obtenir la mise en vente du manoir. Une demande v [...] Lire la suite