• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

États-Unis: une manifestation devant la Maison Blanche pour demander à Biden d'agir pour le droit à l'IVG

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Une manifestation pour l'avortement à Washington D.C. le 9 juillet 2022 - ROBERTO SCHMIDT / AFP
Une manifestation pour l'avortement à Washington D.C. le 9 juillet 2022 - ROBERTO SCHMIDT / AFP

"Lève-toi, Joe Biden!" Un millier de personnes environ se sont rassemblées samedi devant la Maison Blanche pour demander au président de défendre plus vigoureusement le droit à l'avortement.

Aux cris de "Mon corps, mon choix!", cette manifestation très majoritairement féminine a fait un court parcours dans les rues de la capitale américaine, sous un crachin qui s'est transformé en franche averse, pour finir devant l'emblématique bâtiment à colonnades.

Joe Biden assure ne pas avoir les outils

Cependant, Joe Biden ne s'y trouvait pas: il passe le week-end dans sa maison de plage du Delaware, à plusieurs centaines de kilomètres de là. Depuis que la très conservatrice Cour suprême a fait tomber le 24 juin le droit à l'avortement en vigueur sur tout le territoire américain, le président démocrate est accusé de ne pas réagir de manière assez vigoureuse.

Joe Biden fait valoir que son pouvoir exécutif est limité, et que la meilleure manière de rétablir le droit à l'avortement, y compris dans les États conservateurs qui l'ont déjà aboli, est de passer une loi fédérale.

Pour cela, maintient-il, il faut que les électeurs et électrices donnent une solide majorité aux démocrates lors des élections législatives de novembre. Un résultat loin d'être garanti, puisque la popularité du chef d'État s'est écroulée ces derniers mois aux États-Unis.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles