États-Unis : la Maison-Blanche snobée par la Corée du Nord ?

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Le leader nord-coréen Kim Jong-un.
Le leader nord-coréen Kim Jong-un.

Friture sur la ligne. À en croire un officiel de l'administration américaine, chaque fois que la Maison-Blanche tente de joindre Kim Jong-un, le téléphone sonne dans le vide, comme le révèle l'agence de presse Reuters, dimanche 14 mars 2021. Pourtant, Joe Biden et ses équipes ont mis en ?uvre « plusieurs moyens de communication depuis mi-février, y compris à New York », selon ce responsable qui a souhaité garder l'anonymat. Or comment régler les tensions entre les deux pays sans dialogue ? L'agence de presse rappelle à ce propos que les relations entre Washington et Pyongyang sont au plus bas. En cause, les programmes d'armes nucléaires et de missiles balistiques développés par Kim Jong-un.

La révélation de ce silence radio intervient alors que le secrétaire d'État américain Antony Blinken et le ministre de la Défense Lloyd Austin doivent se rendre ensemble au Japon et en Corée du Sud la semaine prochaine. Si ce voyage est destiné à renforcer les alliances face à la Chine, la stratégie américaine vis-à-vis de la Corée du Nord sera également au c?ur des discussions. L'administration Biden a jusqu'à présent été prudente en décrivant publiquement son approche de la Corée du Nord, affirmant qu'elle procédait à un examen politique complet à la suite de l'engagement sans précédent de l'ancien président Donald Trump avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

« Voyou »

Et l'administration Biden n'est pas la seule à avoir été snobée par la Corée du Nord. Il semblerait [...] Lire la suite