États-Unis: les médias du groupe Murdoch se détournent de Donald Trump

AP - Andrew Harnik

Après l’avoir soutenu pendant des années, Fox News et les médias du groupe Murdoch sont-ils en train de lâcher Donald Trump ? Oui, si l’on en croit les dernières Unes du New York Post et les éditoriaux du Wall Street Journal qui accusent l’ancien président d’avoir « saboté » les élections pour les républicains.

Avec notre correspondant à Miami, David Thomson

Au lendemain des élections de mi-mandat, Donald Trump bien été obligé de le concéder, le résultat du vote a été quelque peu décevant, écrit-il sur son réseau social.

Décevante, la Une de son journal préféré l’a sans doute été également au réveil. Une photo en pleine page de son rival Ron DeSantis triomphant sous les confettis après sa victoire écrasante à près de 60% en Floride, et un titre : « Ron DeSantis, le futur ».

Le lendemain, le New York Post enchaine avec une autre Une dévastatrice présentant une caricature de Trump sur son mur. « Il a saboté le scrutin », écrit le tabloïd qui le surnomme désormais « Trump le toxique ».

De moins en moins présent sur Fox News

De plus en plus nettement, les médias de l’empire Murdoch semblent vouloir tourner le page Trump. Le groupe qui était jusqu’ici sa plus puissante caisse de résonance penche de plus en plus ouvertement vers DeSantis. Sur les antennes de Fox News, Trump est de moins en moins présent quand le gouverneur de Floride l’est de plus en plus.


Lire la suite sur RFI