États-Unis: une loi adoptée pour indemniser les vétérans exposés aux fumées toxiques

Une loi a été votée aux États-Unis pour faciliter l’accès aux soins des anciens soldats exposés à des fumées toxiques. Le Sénat américain, où les républicains avaient bloqué son adoption, a fini par la faire passer ce mardi 2 août.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

« Merci pour votre service », c’est la formule consacrée aux États-Unis lorsque l’on croise le chemin d’un ancien militaire. Dans le pays, les anciens combattants sont révérés. Alors quand ils demandent à être indemnisés parce qu’ils ont des problèmes de santé après avoir incinéré toutes sortes de déchets pendant leurs années de service, cela va en principe assez vite.

Pour le président américain, dont le fils est mort d’un cancer après ses années dans l’armée, c’est même un devoir sacré. Et pourtant, la mesure validée une première fois par le Sénat américain était bloquée par les républicains depuis que la loi avait été modifiée à la chambre des représentants. Cela n’aura duré que quelques jours.

Manifestations de vétérans

Le blocage a entrainé des manifestations de vétérans devant le Capitole, soutenus par l’opinion et par l’ancienne vedette de la télévision, Jon Stewart, très en pointe sur le sujet. Très critiqués, les sénateurs républicains ont fini par revenir à la raison et accorder 280 milliards de dollars d’aides supplémentaires aux anciens combattants intoxiqués. C'est une victoire politique à Joe Biden qui appelait cette mesure de ses vœux depuis son discours sur l’état de l’union.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles