États-Unis : l'enquête sur l'explosion d'un camping-car à Nashville avance

Les circonstances de l’explosion d’un camping-car à Nashville (États-Unis), qui a fait trois blessés légers le jour de Noël, tendent à se préciser. L’enquête menée par le FBI conduit à une adresse située au sud de Nashville, dans le Tennessee. À l’adresse en question vivait un homme blanc de 63 ans. Il était propriétaire d’un camping-car de la même marque et du même modèle que celui qui a ravagé le centre historique de la ville. Opposant à la 5G ? Est-il mort dans ce qui ressemble à un attentat-suicide ? Des analyses ADN de restes humains retrouvés sur place sont en cours. En revanche, il avait garé son véhicule devant un bâtiment de la compagnie téléphonique AT&T, ce qui pousse à s’interroger sur sa potentielle hostilité à la 5G. Le maire John Cooper "sent" qu'il y a un lien. Un message d'avertissement provenant du véhicule avant son explosion prouverait que le but était de ne pas faire de victimes.