États-Unis: l'agence en charge des situations d'urgence va accueillir les mineurs isolés

·1 min de lecture

L’administration Biden prend des mesures face à l’afflux de migrants mineurs non-accompagnés à la frontière entre États-Unis et Mexique. Une agence habituellement dédiée à la gestion des catastrophes vient d’être mobilisée pour venir en aide aux structures d’hébergement débordées.

La FEMA, l’Agence fédérale de gestion des urgences, est généralement sollicitée en cas de catastrophe naturelle. La voici affectée pour trois mois en soutien à l’accueil des mineurs non-accompagnés qui affluent à la frontière-sud des États-Unis, celle avec le Mexique.

►À lire aussi : La présidence Biden, une promesse de réouverture pour les migrants bloqués au Mexique

L’objectif annoncé par l’administration américaine est d’assurer un hébergement temporaire et sécurisé aux enfants ayant passé la frontière puis de les remettre à des personnes pouvant les prendre en charge, comme des membres de leur famille déjà installés aux États-Unis.

Nombre record d’arrivées

Sur le seul mois de février, plus de 9000 mineurs non-accompagnés ont été pris en charge par le service américain des douanes et de protection des frontières. Le ministère américain de la Sécurité intérieure parle d’un nombre « record » d’arrivée de migrants en provenance du Mexique.

Il ajoute que l’augmentation observée depuis plusieurs mois est due « à la violence, aux catastrophes naturelles, à l'insécurité alimentaire et à la pauvreté » dans les pays d'Amérique centrale.