États-Unis : l'état d'urgence déclenché en Virginie

France 3

Une manifestation d'anti-fascistes a tourné au

drame samedi 12 août à Charlottesville en Virginie, lorsqu'une voiture a foncé dans la foule. Un rassemblement du Ku Klux Klan prévu ce même jour s'annonçait tendu entre les militants d'extrême droite et leurs opposants. Très vite, la tension monte. Des heurts violents explosent entre les nationalistes venus de l'Amérique entière, habillés en paramilitaire, parfois armés, et les militants anti-racistes, soutenant par tous les moyens leurs revendications.

Un mort et plusieurs blessés

Les rues de Charlottesville sont devenues un vaste champ de bataille. Une heure après le début des échauffourées, Donald Trump dénonce l'explosion de violences dans un tweet : "Nous devons tous nous unir et condamner tout ce qui représente la haine. Il n'y a pas de place en Amérique pour ce type de violences". Ce soir, le maire de Charlottesville déplore un mort et plusieurs blessés. La police a dispersé les manifestants. L'état d'urgence a été décrété dans l'État de Virginie.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Charlottesville : 1 mort et 19 blessés en marge d'un rassemblement d'extrême droite
États-Unis : une morte et des blessés en marge d'un rassemblement d'extrême droite
États unis : une morte et des blessés en marge d'un rassemblement du Ku Klux Klan
Charlottesville : qui est James Fields, accusé d'avoir précipité son véhicule sur la foule ?
Charlottesville : "Trump galvanise l'extrême droite suprémaciste blanche"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages