États-Unis : l'économie connaît une embellie depuis l'arrivée de Joe Biden au pouvoir

"Je suis convaincu que si nous agissons maintenant, dans 50 ans, les gens regarderont en arrière et se diront : 'C'est à ce moment-là que l'Amérique a gagné l'avenir'." Faire entrer les États-Unis dans l'histoire, tel est le pari de Joe Biden. Après avoir sorti 1 900 milliards de dollars pour lutter contre la crise sanitaire, le nouveau président américain a annoncé que 2 250 milliards allaient être dépensés afin de renflouer les infrastructures. À la clé : la création de centaines de milliers d'emplois. Taux de chômage en forte baisse Ce plan de relance est financé en partie grâce à l'augmentation de l'impôt sur les sociétés. Une stratégie fermement condamnée par l'opposition républicaine et qui ne fait pas non plus l'unanimité chez les démocrates. "C'est loin d'être suffisant," regrette ainsi Alexandra Ocasio-Cortez, figure de l'aile gauche du parti. La situation s'améliore néanmoins dans le pays. Le taux de chômage était de 15% il y a un an, il est désormais de 6%. La campagne de vaccination, menée à un rythme très soutenu et créatrice d'emplois, n'y est pas pour rien.