Les États-Unis lèvent les droits de douanes sur les panneaux solaires venus d’Asie du Sud-Est

Le président américain Joe Biden doit annoncer, lundi 6 juin, la levée des droits de douanes, pendant 24 mois, sur les panneaux solaires en provenance d’Asie du Sud-Est. Une annonce qui veut renforcer l’influence américaine dans la région, notamment pour s’imposer face à la Chine.

Quatre pays sont concernés par cette mesure : le Cambodge, la Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam. Ils représentent les trois-quarts des importations de cette technologie vers les États-Unis.

Surtaxes imposées par Trump

Il s’agit de revenir sur une décision de l’ancienne administration : en 2018, ces surtaxes sur les panneaux solaires ont été imposées par Donald Trump, notamment à l’encontre de la Chine et de ses principaux partenaires commerciaux.

Cette suspension des droits de douane, pendant deux ans, va permettre aux entreprises de ces quatre pays asiatiques d’économiser des milliards de dollars. En plein durcissement des relations avec la Chine, Joe Biden cherche également à renforcer l’influence américaine dans la région.

Un dommage grave à la production nationale ?

Mais aux États-Unis, les fabricants s’inquiètent. Aujourd’hui, l’énergie photovoltaïque est en plein décollage outre-Atlantique. Or cette mesure, qui va favoriser la concurrence étrangère, pourrait créer un dommage grave à la production nationale. D’autant que Joe Biden a pour objectif d’alimenter 40 % de l’électricité des États-Unis avec l'énergie solaire.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles