États-Unis : la justice rend public un document justifiant la perquisition du domicile de Donald Trump

© REUTERS/Jim Bourg

Le 8 août dernier, le FBI a organisé une fouille au domicile de la villa de l’ex-chef de l’État américain, Donald Trump . Une perquisition plutôt fructueuse à Mar-a-Lago, en Floride, où les enquêteurs ont mis la main sur des documents classés comme « top secret », « secret » ou « confidentiels ». Cette opération avait été approuvée par le ministre de la Justice, Merrick Garland. Donald Trump était suspecté d’avoir enfreint une loi américaine sur l’espionnage (Espionage Act), qui encadre les documents liés à la sécurité nationale. Mais comme le relaie l’AFP, ce vendredi, un nouveau document judiciaire justifie cette perquisition. Il s'agit d'un acte de procédure écrit avant la perquisition afin d'en obtenir l'autorisation.

Lire aussi - États-Unis : après la perquisition de son domicile en Floride, Donald Trump tente de calmer le jeu
Dans ce document, il est expliqué les raisons pour lesquelles les enquêteurs fédéraux ont jugé nécessaire cette opération de police, totalement inédite pour un ancien président et à l'origine d'une tempête politique. Pourquoi ce document sort aujourd’hui ? Parce que le ministère de la Justice a été contraint de le fournir par un juge. Néanmoins, afin de protéger l’enquête, le ministère américain en a caviardé une bonne partie. Pour la justice américaine , ce document sert aussi de réponse aux accusations de « chasse aux sorcières » évoquées par l’ancien président. Car selon Donald Trump, ces documents avaient été déclassifiés par la Maison-Bla...


Lire la suite sur LeJDD