États-Unis : la justice réduit le montant de la caution due par Donald Trump

La coup d'appel de l'État de New York a réduit lundi le montant de la caution de l'ex-président américain, qui dispose désormais de dix jours pour payer 175 millions de dollars à la suite de sa condamnation au civil pour fraudes financières. Donald Trump devait initialement s'acquitter d'une caution de 454 millions de dollars, mais avait fait appel du jugement. Dans l'affaire de paiements dissimulés à une actrice de films X, la justice a refusé de repousser la date du procès qui commencera le 15 avril.

Une bouffée d'oxygène pour Donald Trump. La cour d'appel de l'État de New York a ramené, lundi 25 mars, à 175 millions de dollars la somme que l'ancien président américain doit payer à la suite de sa condamnation au civil pour fraudes financières.

Elle lui a donné dix jours pour rassembler cette somme, alors qu'il avait initialement été condamné à 454 millions de dollars d'amendes avec ses fils Eric et Donald Jr. pour fraudes financières au sein de leur empire immobilier, la Trump Organization. Donald Trump avait précédemment jusqu'à lundi pour fournir la garantie qu'il paierait les 454 millions, jugement dont il a fait appel.

Les trois hommes risquaient de voir leur patrimoine immobilier saisi et leurs comptes bancaires gelés par la procureure générale locale Letitia James qui les a traînés en justice en octobre 2022.

Donald Trump s'en est de nouveau pris lundi au juge Engoron et à la procureure James, qu'il accuse systématiquement de partialité à son encontre.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
À New York, Donald Trump face à deux échéances judiciaires cruciales
Assaut du Capitole, fraudes financières... Les casseroles judiciaires de Donald Trump
Donald Trump incapable de garantir le paiement de 454 millions de dollars d'amende pour fraudes