États-Unis: jugé trop progressiste, le procureur de San Francisco destitué par les électeurs

Il était trop progressiste, même pour la ville la plus libérale des États-Unis. Le procureur de San Francisco, Chesa Boudin, a été destitué mardi soir par un vote des habitants. Un résultat sans appel : 61% de électeurs ont voté oui pour le « recall » de leur District Attorney sur fond d’explosion de la criminalité à San Francisco.

Avec notre correspondant à Miami, David Thomson

Son histoire personnelle a forgé sa volonté de réforme radicale du système judiciaire américain. Les parents de Chesa Boudin étaient membres d’un groupe d’extrême gauche révolutionnaire. Un matin de 1981, ils laissent leur fils de 14 mois à une baby-sitter et partent dévaliser un camion de la Brink’s . Deux policiers et un vigile sont tués. Les parents écopent alors de la perpétuité et voient grandir leur fils au parloir.

Près de 38 ans plus tard, diplômé de Yale, Chesa Boudin est élu District Attorney, c’est-à-dire procureur de San Francisco, avec la ferme intention de combattre l’incarcération de masse. Il poursuit un policier pour homicide, créé une unité spécialisée dans les erreurs judiciaires, refuse de coopérer avec la police de l’immigration et réduit la prison ferme pour les mineurs, les toxicomanes et les petites infractions.

Mais en pleine pandémie, la criminalité explose à San Francisco et l’opposition fait de ce procureur ultra progressiste de 41 ans le symbole du laxisme des démocrates en matière de sécurité.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles