États-Unis : Joe Biden veut intégrer les cryptomonnaies aux déclarations de revenus

·1 min de lecture

Les crytomonnaies s'apprêtent-elles à faire leur entrée dans la politique traditionnelle ? L'administration Biden a annoncé jeudi 20 mai vouloir neutraliser l'angle mort fiscal que représentent les cryptomonnaies. Ainsi, le nouveau président des États-Unis a proposé, dans le cadre de sa réforme fiscale, de les inclure dans les déclarations de revenus.

Les entreprises qui reçoivent des sommes en cryptomonnaie devraient ainsi être tenues de les déclarer au-delà de 10.000 dollars, souligne jeudi le département du Trésor, dans un document qui détaille des mesures visant à réduire l'évasion fiscale.

Les transactions en cryptomonnaie "seront surveillées", précise Washington, et des "ressources supplémentaires" vont être allouées à l'IRS, l'administration chargée des impôts, "pour faire face à la croissance des cryptomonnaies".

Celles-ci posent "un problème de détection important en facilitant largement les activités illégales, y compris l'évasion fiscale", ajoute le Trésor.

Et "bien qu'elles ne représentent aujourd'hui qu'une part relativement faible des revenus des entreprises", ces transactions "vont probablement gagner en importance au cours de la prochaine décennie".

Joe Biden a présenté fin avril son "projet pour les familles américaines", de 1.800 milliards de dollars sur 10 ans, qui doit être financé en partie par des hausses d'impôts pour les grosses entreprises et les Américains les plus aisés, afin qu'il paient "leur juste part".

Ce plan doit cependant obtenir l'aval du Congrès (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retour du public en haut de la Tour Eiffel prévu pour le 16 juillet
Franc succès pour la réouverture des salles de cinéma
Covidliste reçoit un coup de pouce du ministère de la Santé
"Blanchiment de corruption" : la BNP mise en examen dans l'affaire des "biens mal acquis"
Covid-19 : Jean Castex annonce l'ouverture de la vaccination à tous dès le 31 mai