États-Unis : Joe Biden signe un décret aux accents trumpistes

Officiellement investi en tant que 46e président des États-Unis le 20 janvier, Joe Biden a déjà signé une trentaine de décrets pour tourner le dos à l’ère Trump. Pourtant, lundi 25 janvier, Joe Biden avait presque le même vocabulaire que son prédécesseur, au moment de signer celui qui donnera la priorité aux entreprises et produits nationaux dans les marchés passés avec l’État fédéral. "Le futur sera fait en Amérique, par des travailleurs américains", a-t-il déclaré face à la presse."L’administration Trump n’a pas fait assez"Le slogan "Achetez américain" a en effet déjà été utilisé par Donald Trump, mais Joe Biden veut aller encore plus loin. "La précédente administration n’a pas fait assez. Les agences fédérales ont assoupli les critères d’appels d’offres et les grandes compagnies internationales ont exploité des vides juridiques pour rediriger les dollars des contribuables américains vers des entreprises étrangères", a poursuivi le président.