États-Unis : Joe Biden promet un retour à un semblant de normalité pour le 4 juillet

Dès son entrée en fonction, en janvier, Joe Biden avait promis que 100 millions d’Américains seraient vaccinés en 100 jours. Après six semaines de mandat, le successeur de Donald Trump démontre déjà l’efficacité de sa stratégie vaccinale. Pour la première fois depuis son arrivée à la Maison-Blanche, le président américain s’est adressé à la nation, un an après le début officiel de l’épidémie de Covid-19. Il l’assure, dès le 1er mai, tous les adultes éligibles pourront prendre un rendez-vous pour se faire vacciner. 60 millions d’Américains déjà vaccinés "C’est vraiment un effort national, comme nous l’avons vu pendant la Seconde Guerre mondiale. Maintenant, grâce à tout le travail que nous avons accompli, nous aurons assez de vaccins pour tous les adultes en Amérique d’ici à fin mai", a déclaré Joe Biden. Dans son allocution, le locataire de la Maison-Blanche promet un semblant de retour à la normale d’ici au 4 juillet, jour de la fête nationale aux États-Unis, tout un symbole. Grâce aux importants moyens financiers engagés, 60 millions d’Américains ont déjà été vaccinés.