États-Unis: Joe Biden insiste sur la nécessité de rétablir les chaînes d’approvisionnement de son pays

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les employés des ports américains, ainsi que ceux des plus grandes entreprises de transports et de distribution, vont travailler 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. C’est Joe Biden qui l’a annoncé, mercredi 13 octobre. L’objectif est de désengorger les ports et de rétablir les chaînes d’approvisionnement mises à mal par la pandémie de Covid-19.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

L’image est impressionnante. Le port de Los Angeles déborde de marchandises tandis qu’au large, des dizaines de porte-conteneurs géants attendent d’être déchargés.

Pour le président américain, au-delà de la nécessité de travailler en continu comme le font la plupart des concurrents des États-Unis pour acheminer les produits, c’est la preuve qu’il faut repenser les chaînes logistiques. « Nous ne devrions plus jamais avoir à dépendre d’une seule entreprise, d’un seul pays ou d’une seule personne dans le monde, a déclaré le président. Particulièrement quand ces pays ne partagent pas nos exigences en matière environnementale ou sur le travail ».

La Chine est encore visée

Une fois de plus, c’est la Chine qui est visée. Mais l’inquiétude n’est pas qu’américaine. De passage à Washington pour les assemblées générales du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, partage ces préoccupations et il a une solution : « L’indépendance. L’indépendance, c’est celle que le président de la République a voulu construire avec le plan d’investissement 2030, pour que nous soyons plus indépendants sur l’énergie, plus indépendants en matière nucléaire, plus indépendants sur les semi-conducteurs, pour que nous soyons moins dépendants ».

Joe Biden ne dit pas autre chose. Il profite de l’occasion pour insister sur l’adoption de son plan d’investissement géant, toujours bloqué par les désaccords entre élus de son propre parti.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles