États-Unis : Joe Biden face à un fort afflux de migrants

Le Rio Grande est la rivière qui sépare les États-Unis du Mexique. Des canots pneumatiques transportant des personnes migrantes tentent très souvent de le traverser. Côté Mexique, de nombreuses familles attendent leur tour. Des trafiquants acceptent de les mener aux États-Unis contre 800 dollars. Le canot fera au moins six allers-retours face aux caméras de France Télévisions.Situation difficile dans les camps de rétentionLe nombre de migrants illégaux aux Etats-Unis a augmenté en 2020. 70 000 personnes ont été interpellées en novembre 2020, mois de l’élection de Joe Biden, et 100 000 en février 2021. Les quelques images des camps de rétention américains témoignent de la situation difficile. "C’est énorme, c’est la première fois qu’on est autant débordés depuis que je suis là", affirme Chris Cabrera, le porte-parole des National Bordel Patrol, au Texas. L’afflux d’hommes et de femmes mexicains a également pris une tournure politique. Des élus républicains, qui se sont rendus à la frontière, accusent Joe Biden. "Cette crise est provoquée par les décisions de ce nouveau gouvernement", accuse ainsi Kevin Mc Carthy, chef des Républicains à la Chambre des représentants.