États-Unis : Joe Biden entame un marathon diplomatique après l’épreuve des Midterms

© Reuters/Tom Brenner

Trois jours après les élections de mi-mandat, le président des États-Unis, Joe Biden, entame un marathon diplomatique. Il participera vendredi à la COP27 de Charm el-Cheikh en Égypte puis s’envolera pour le sommet annuel de l’Asean, l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est, qui se tient jusqu’à dimanche à Phnom-Penh, au Cambodge. Il ralliera ensuite G20, à Bali en Indonésie, mardi et mercredi.

Montrer qu’il sert les objectifs de politique intérieure

Affaibli par les résultats des Midterms, où les démocrates devraient perdre la Chambre des représentants, Joe Biden entend malgré tout montrer que, sur le terrain diplomatique, il continue de poursuivre les objectifs de politique intérieure. C’est ainsi qu’il mettra en avant à la COP l’impact qu’aura la réforme qu’il a déjà fait voter cet été pour combattre le réchauffement climatique avec près de 300 milliards investis dans la décarbonation de l’économie américaine.

Lire aussi - Entre Donald Trump et Joe Biden, qui est le vainqueur de la soirée électorale aux Etats-Unis ?

En Égypte comme au Cambodge, deux régimes autoritaires, il fera prévaloir sa vision des droits de l’Homme, certifie son conseiller à la sécurité nationale.

 

Une rencontre Biden-Jinping en marge du G20

Au G20, auquel ne participera pas le dirigeant russe, Vladimir Poutine , la Maison-Blanche a travaillé à une rencontre entre Joe Biden et Xi Jinping, son homologue chinois. Celle-ci aura lieu le 14 novembre à Bali, en marge du sommet, a annoncé la présidence ...


Lire la suite sur LeJDD