États-Unis - Iran: nouvelles menaces contre des bases américaines, l'UE appelle à "la désescalade"

1 / 2

États-Unis - Iran: nouvelles menaces contre des bases américaines, l'UE appelle à "la désescalade"

Ce samedi soir, l'appel à la "désescalade" lancé par l'Union Européenne (U.E) envers l'Iran et les États-Unis ne semble pas avoir eu beaucoup d'écho. Tandis que la faction pro-Iran la plus radicale en Irak a proféré de nouvelles menaces contres des bases américaines, deux attaques ont visé la Zone verte de Bagdad et une base aérienne irakienne abritant des soldats américains. BFMTV.com fait le point sur la situation, moins de 48 heures après la mort du général iranien Qassem Soleimani dans une attaque américaine à Bagdad.

  • La Zone verte de Bagdad visée par une attaque

Deux obus de mortier se sont abattus quasi-simultanément dans la soirée sur l'ultrasécurisée Zone verte de Bagdad, où siègent l'ambassade américaine et une base aérienne irakienne abritant des soldats américains.

Dans le même temps, à moins d'une centaine de kilomètres plus au nord, deux roquettes Katioucha se sont abattues sur la base aérienne de Balad, immense base irakienne qui accueille des soldats et des avions américains, ont indiqué des sources de sécurité sur place. Selon le commandement militaire irakien, il n'y a eu aucune victime dans les deux attaques.

  • De nouvelles menaces de groupes radicaux pro-Iran

Les brigades du Hezbollah, la faction pro-Iran la plus radicale du Hachd al-Chaabi irakien, ont appelé samedi soir les forces de sécurité irakiennes à s'éloigner "d'au moins 1000 mètres" de leurs bases abritant des soldats américains à...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi