États-Unis: une inflation à la hausse de 8,6% sur un an, un nouveau record

L'inflation est repartie à la hausse en mai aux États-Unis et a atteint 8,6% sur un an, un nouveau record deouis 40 ans. C'est bien plus que prévu par les analystes et l'impact pourrait dépasser les seuls consommateurs américains. La situation devrait aussi convaincre la Banque centrale américaine (Fed) de donner un tour de vis supplémentaire à ses taux directeurs la semaine prochaine.

Dans le détail, l'énergie a grimpé de 34%, les prix alimentaires ont pris 10% aux États-Unis. Logement, billets d'avion, voitures ou encore soins médicaux ont également vu leurs prix particulièrement augmenter.

« Le consommateur américain, c’est un peu la locomotive de l’économie américaine dont la consommation représente 70% du PIB aux États-Unis, explique Benoit Peloille, stratégiste dans la société de gestion Vega, joint par Pauline Gleize du service économie. Or l’économie américaine, c’est la locomotive de l’économie mondiale. »

Selon l'analyste, le moral des consommateurs américains n'est pas au beau fixe, on est même « en ligne avec des niveaux d’entrée en récession » : dans un cycle où les ménages freinent leur consommation.

L’impact sur la croissance mondiale

Et la Banque centrale américaine a d'ailleurs déjà commencé un resserrement monétaire qui semble se réaliser sur un rythme qui va être assez soutenu mais il va falloir un peu de temps pour qu'il « commence à avoir de l’impact sur cette inflation », considère Benoit Peloille, d'autant qu'il a commencé avec retard.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles