États-Unis : Hillary Clinton sort du silence

France 2

L'amertume et les regrets n'ont pas disparu. Six mois après la défaite, Hillary Clinton estime même qu'on lui a volé une élection quasi acquise. " J'étais sur le chemin de la victoire jusqu'à ce que la lettre du directeur du FBI et les informations du WikiLeaks russe créent le doute dans les esprits des gens", a déclaré l'ancienne candidate démocrate à la présidentielle. En clair, sans l'enquête du FBI sur les e-mails elle aurait gagné.

Hillary Clinton veut devenir activiste

De quoi piquer au vif son ancien adversaire qui lui a répondu sèchement. " L'histoire Trump / Russie est une excuse qu'utilise les démocrates pour masquer leur humiliation dans les urnes", a écrit Donald Trump dans un tweet.

Souvent jugée mauvaise perdante, Hillary Clinton reconnaît quand même sa responsabilité. L'ancienne secrétaire d'État a donné des leçons de diplomatie au président Trump. Hillary Clinton veut devenir activiste et faire partie de la résistance face à Donald Trump. Par ailleurs, elle n'a jamais dit qu'elle ne serait pas à nouveau candidate dans quatre ans.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Barack Obama dévoile les contours de sa future bibliothèque présidentielle
Le Japon lance un nouveau train hyper luxueux
Présidentielle : la politique internationale, un enjeu majeur du scrutin
Etats-Unis : le gouvernement Trump ordonne un non-lieu dans l'enquête sur l'homicide d'un Noir par la police
Etats-Unis : une voiture fonce accidentellement dans la foule près de Boston, faisant plusieurs morts

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages