États-Unis: le gouvernement reclassifie le cannabis comme une substance moins dangereuse

C’est une décision qui ravit le secteur de la drogue aux États-Unis : l'administration Biden a officiellement lancé ce jeudi 16 mai une procédure pour reclasser le cannabis comme substance moins dangereuse et moins addictive.

Le ministère américain de la Justice a proposé de sortir le cannabis de la catégorie 1 des substances considérées au niveau fédéral comme très addictives et sans utilisation légale à des fins médicales. La catégorie 1 est la plus élevée de la nomenclature et comprend notamment l'héroïne, le LSD ou l'ecstasy.

Désormais, le gouvernement propose d'inscrire le cannabis en catégorie 3, qui concerne des substances présentant un risque de dépendance modéré à faible. Parmi elles, figurent notamment certains médicaments à la codéine.

Il n'y a pas de légalisation en vue, comme c'est le cas dans vingt-quatre États du pays, mais à quelques mois de l'élection présidentielle, Joe Biden l'assure : il veut « réparer les torts » causés par une « mauvaise approche » de la guerre contre le cannabis.

Une surreprésentation des afro-américains dans les interpellations liées au cannabis

« Personne ne devrait être en prison pour usage ou possession de cannabis, point à la ligne » a déclaré le président des États-Unis. Joe Biden se félicite de sa décision, car elle doit permettre de faire baisser le nombre d'interpellations liées au cannabis, des arrestations qui ciblaient en particulier les afro-américains.


Lire la suite sur RFI