États-Unis: le gouvernement approuve l'utilisation du premier vaccin au monde pour les abeilles

Malgré leur interdiction partielle dans l'UE, l'utilisation des insecticides tueurs d'abeilles explosent. (Photo d'illustration) - AFP
Malgré leur interdiction partielle dans l'UE, l'utilisation des insecticides tueurs d'abeilles explosent. (Photo d'illustration) - AFP

Le département américain de l'agriculture (USDA) a approuvé l'utilisation du vaccin créé par Dalan Animal Health pour protéger les abeilles contre la maladie de la loque américaine, rapporte le Guardian.

"Nous sommes prêts à changer la façon dont nous prenons soin des insectes, ce qui aura un impact sur la production alimentaire à l'échelle mondiale", a déclaré Annette Kleiser, directrice générale de la société biotechnologique américaine.

Un quart des ruches américaines touché

Cette maladie, classée par l'Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (Anses) comme "danger de première catégorie en France", dans un arrêté du 29 novembre 2013, peut atteindre les larves et décimer l'ensemble d'une colonie d'abeilles.

Toutefois, relève le Guardian, la maladie n'est pour l'instant détectée qu'en Amérique du Nord.

Aux États-Unis, la bactérie responsable de la maladie a été retrouvée dans un quart des ruches, indique le média britannique. Comme il n'existe pas de remède, les apiculteurs se voient obligés de détruire leurs colonies ou d'utiliser des antibiotiques pour anticiper les futures propagations.

Le vaccin, dans un premier temps mis à disposition des apiculteurs commerciaux, ne prend pas la forme à laquelle les humains sont habitués. "La technologie du vaccin Dalan expose les reines à des bactéries inactives (c'est-à-dire 'mortes')", indique le laboratoire sur son site. En ingérant ces bactéries dans leur gelée royale, les reines transmettront une immunité aux larves qu'elles vont, par la suite, pondre.

Article original publié sur BFMTV.com