États-Unis : les géants Amazon et Walmart participent à la vaccination

C'est une annonce spectaculaire d’Amazon, géant de la logistique avec ses entrepôts, ses camions, et de Walmart, la plus grande chaîne de supermarchés des États-Unis… Samedi 23 janvier, Amazon a proposé directement à la Maison Blanche et au président Joe Biden d’aider à vacciner. L'entreprise est capable de livrer 72% des Américains en moins de 24 heures. Des soucis d’acheminement D’autant plus qu’aux États-Unis les doses ne manquent pas. C’est bien l’acheminement qui pose problème. “Je ne peux pas ouvrir plus de centres de vaccination, car les vaccins n'arrivent pas. C’est le plus grand enjeu pour nous”, regrettait Bill de Blasio, maire de New York, à la télévision américaine. Dans le pays, 90% de la population vit à moins de 15 kilomètres d’un Walmart, et ses surgelés. En effet, le groupe se dit capable de respecter la chaîne du froid. La grande distribution va donc participer à cette course contre la montre.