États-Unis: le futur président Joe Biden complète son équipe économique

·1 min de lecture

Le futur président américain, Joe Biden, étoffe son équipe économique avec trois nouvelles nominations : au Commerce, au Travail et aux PME. Gina Raimondo, prendrait le ministère du Commerce

Dans l'équipe économique de Joe Biden, Gina Raimondo, prendrait le ministère du Commerce. Une fois sa nomination confirmée, l'actuelle gouverneure de Rhode Island devrait piloter les relations entre le gouvernement et les entreprises. Elle devrait aussi hériter de dossiers compliqués, comme les guerres commerciales menées par le gouvernement Trump ou la régulation des géants de la tech.

Marty Walsh, maire de Boston, s'il est confirmé, deviendrait le premier syndicaliste à diriger le ministère du Travail américain depuis près de 50 ans. À ce titre, il devrait s'occuper des conditions de travail alors que la pandémie du Covid-19 a bouleversé les habitudes des entreprises. Enfin, Isabel Guzman, une ancienne de l'administration Obama, a été choisie pour diriger l'agence responsable des PME.

Aider les classes moyennes, l'objectif de Biden

Ces nominations reflètent la politique économique du futur président qui se focalise sur la protection des classes moyennes. « Ils partagent ma croyance selon laquelle la classe moyenne a construit ce pays et les syndicats ont construit la classe moyenne », déclare Joe Biden dans le communiqué annonçant ces nominations.

Leur objectif sera de sortir les États-Unis « de la pire crise de chômage depuis un siècle », tout en « soutenant les petites entreprises » et « en renforçant les syndicats ».

Elles rejoindront celles présentées début décembre, avec notamment l'ancienne présidente de la Fed, Janet Yellen, désignée comme future ministre des Finances ou encore Katherine Tai, nommée au Commerce.

►À écouter aussi : Décryptage - États-Unis: la future administration Biden sur les rails