États-Unis : un futur père meurt dans une explosion en préparant une "gender reveal party"

·1 min de lecture

Christopher Pekny, le futur père, fabriquait l'appareil destiné à révéler le sexe du bébé lorsque ce dernier a explosé dimanche. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'incident.

Un événement heureux qui tourne au drame. Un futur père de 28 ans est mort ce dimanche après l'explosion d'un appareil utilisé pour révéler le sexe du bébé, rapporte CNN.

La victime, Christopher Pekny, préparait une "gender reveal party" à Liberty, dans l'État de New York. Il fabriquait l'appareil en question lorsque ce dernier a explosé dimanche, vers 11h55, a déclaré la police d'État de New York dans un communiqué. Son frère, Michael Pekny, a été blessé par le dispositif et emmené à l'hôpital. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'incident.

Plusieurs accidents mortels par le passé

La "gender reveal party", en français "fête de révélation du genre", consiste à révéler le sexe du bébé avec des codes couleurs: le bleu si c'est un garçon, ou le rose si c'est une fille. Les couleurs sont souvent intégrées dans des appareils qui explosent, comme des ballons géants ou des canons à confettis, et qui provoquent parfois des accidents mortels.

Créditée par le New York Times comme étant à l'origine de ce genre d'événements, la blogueuse américaine Jenna Karvunidis a depuis publié plusieurs messages sur les réseaux sociaux, enjoignant les Américains à "cesser ces fêtes stupides". En 2008, explique CNN, elle n'avait pas organisé de feu d'artifice mais avait dévoilé le sexe de son futur bébé, une fille, à l'aide d'un gâteau, qui à la coupe laissait apparaître un glaçage rose.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles