Publicité

États-Unis: ces fonds de campagne qui financent les frais de justice de Donald Trump

Avec ses quatre inculpations pénales, dont deux fédérales et ses deux procès au civil, les frais de justice de Donald Trump atteignent des montants vertigineux. Mais ce n’est pas lui qui règle la note. Rien que pour l’année 2023, 50 millions de dollars d’honoraires d’avocats de Trump ont été payés par ses PAC, ces Comités d’action politique, chargés de collecter les donations de ses supporters pour financer sa campagne. C’est la Commission électorale fédérale qui publie ces chiffres ce mercredi 31 janvier.

Avec notre correspondant à Miami, David Thomson

Donald Trump a beau être milliardaire, ce n’est pas lui qui règle ses frais de justice. Non, ce sont plutôt ses supporters…

Selon les chiffres de la très officielle Commission électorale américaine, les PAC de Trump ont déboursé près de 50 millions de dollars rien qu’en 2023 pour éponger ses honoraires d’avocats. Les PAC, ce sont ces gigantesques structures politiques chargées de collecter les dons de campagne aux États-Unis. Pour remplir leurs caisses, Trump peut compter sur l’infaillible adoration de ses supporters.

Après sa défaite en 2020, sa contestation des résultats lui a permis de lever des millions de dollars et l’année dernière les donations ont littéralement explosé après chacune de ses inculpations. Au total, 105 millions ont ainsi été amassés.

« C’est une arnaque pour Mami trumpistes qui financent les frais de justice d’un milliardaire », ironisait il y a quelques mois la porte-parole d’un de ses anciens rivaux. Il est vrai que ces millions ont été principalement collectés auprès de petits donateurs.


Lire la suite sur RFI