États-Unis: la Floride sous la menace d’une catastrophe écologique

·1 min de lecture

Depuis plus d'une semaine, le contenu d'un réservoir d'eaux usées situé dans une ancienne usine de phosphate s'échappe dans la nature, et la cuve menace de rompre. Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, s'est rendu dimanche sur les lieux.

Une course contre la montre pour éviter une catastrophe écologique a été engagée près de Tampa, sur la côte ouest de la Floride. Depuis plusieurs jours, des équipes de secours travaillent d'arrache-pied afin d'éviter une inondation monstre que pourrait causer la rupture imminente d'un réservoir d'eaux usées. Un éclatement de la cuve pourrait en effet provoquer un mur d'eau de 6 mètres de haut.

Le gouverneur de la Floride a déclaré l'état d'urgence afin de débloquer des fonds pour acheminer plus de pompes et de grues sur le site industriel de Piney Point, une ancienne usine de phosphate, composé servant à la production d'engrais. Pour l'instant, plus de 300 maisons ont été évacuées et une autoroute a été fermée.

Les autorités ont tenté sans succès de colmater la fuite, et pompent désormais de l'eau hors du réservoir depuis la semaine dernière afin d'y réduire la pression, au rythme de plus de 100.000 mètres cubes par jour.

Le gouverneur de Floride Ron DeSantis veut rassurer : l'eau n'est pas radioactive. Elle serait principalement composée d'eau saline à l'exception d'azote, de phosphore et d'autres composants. Mais certains chercheurs alertent sur la possible prolifération d'algues rouges, toxiques pour la vie marine. Selon Nicole Fried, chargée de l'agriculture en Floride, ce n'est pas le premier incident sur ce site en 50 ans d'exploitation.