États-Unis: financement record pour les démocrates en Géorgie pour les élections sénatoriales

·2 min de lecture

Aux États-Unis, si l’élection présidentielle est passée, même si Donald Trump refuse toujours de reconnaître sa défaite, d’autres scrutins restent en suspens en janvier et pas des moindres. Les élections sénatoriales pour la Géorgie vont se tenir le 5 janvier prochain. Un scrutin qui pourrait permettre au parti démocrate de remporter la majorité au Sénat si d’aventure ses candidats s’imposent et donc de bénéficier de la majorité dans les deux chambres du Congrès.

C’est du jamais vu dans l’histoire des élections locales aux États-Unis : les quatre candidats aux élections sénatoriales en Géorgie sont parvenus à lever plus de 340 millions de dollars pour financer leur campagne.

Ce sont surtout les deux candidats démocrates qui permettent d’atteindre un tel chiffre. Jon Ossof est par exemple parvenu à lever plus de 106 millions de dollars en deux mois, principalement grâce à de petits dons, alors que son adversaire David Perdue plafonne à 68 millions de dollars.

L‘autre candidat démocrate pour le second siège de l’État de Géorgie au Sénat, Raphael Warnock, a obtenu la somme de 103 millions de dollars, c’est-à-dire près de 40 millions de dollars de plus que Kelly Loeffler, son adversaire.

Vers une victoire des démocrates ?

Des records qui ne garantissent pas pour autant la victoire comme l’ont démontré les résultats des élections sénatoriales de novembre dernier. Mais ces sommes permettent tout de même aux candidats démocrates d’occuper des espaces, notamment publicitaires. Une victoire des démocrates lors de ces deux scrutins serait un exploit, malgré le niveau de financement.

Une victoire permettrait surtout aux démocrates de contrôler les deux chambres du Congrès, ce qui pourrait grandement faciliter la tâche à Joe Biden, le président élu qui prendra ses fonctions le 20 janvier prochain.

À lire: États-Unis: à peine son élection confirmée, Biden repart en campagne pour les sénatoriales