Il y avait une faute d'orthographe dans le titre du décret interdisant la séparation des familles de migrants

Paul Guyonnet
Il y avait une faute d'orthographe dans le titre du décret interdisant la séparation des familles de migrants

ÉTATS-UNIS - Il a fini par reculer. Sous les yeux de sa secrétaire d'État à la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, et de son vice-président Mike Pence, Donald Trump a signé ce mercredi 20 juin un décret réclamé de toutes parts depuis plusieurs jours.

Dans le bureau ovale, le président des États-Unis a apposé sa signature à un "executive order" interdisant la séparation des familles de migrants présents illégalement sur le sol américain. Mais comme l'ont noté plusieurs journalistes, cet événement d'importance s'est accompagné d'un raté étonnant.

Dans le texte mis en ligne par la Maison Blanche, le décret comportait effectivement une faute d'orthographe grossière... dès le titre. Le mot le plus essentiel du texte, "séparation", était ainsi mal orthographié dans la première version du texte publiée par la présidence américaine. Un loupé particulièrement malvenu après la montée d'une polémique mondiale quant aux pratiques en vigueur aux États-Unis, qui n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux.

"La Maison Blanche a mal orthographié "Séparation" en titre de l'executive order."

"Je vous arrête tout de suite..."

"Et forcément, le mot "séparation" est mal orthographié en titre du décret. Parce que pourquoi pas..."

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Face-à-face rarissime entre Trump et des parlementaires démocrates

L'histoire déchirante derrière la photo très partagée de cet enfant en pleurs

S'abonner à notre chaîne YouTube

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost,...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post