États-Unis : "Il faut reconstruire le contrat social américain", analyse un chercheur après I'intrusion de pro-Trump au Capitole

franceinfo
·1 min de lecture

"Les militants ont voulu occuper l'espace sans forcément prendre le pouvoir", analyse Romain Huret, directeur d'étude à l'École des hautes études en sciences sociales (Ehess) et spécialiste des États-Unis, jeudi 7 janvier sur franceinfo, après l'intrusion de militants pro-Trump dans l'enceinte du Capitole, à Washington. "Beaucoup d'Américains ont été choqués par ce qu'il s'est passé. Il faut reconstruire le contrat social américain", estime-t-il.

>> Suivez en direct les réactions au lendemain de l'envahissement du Capitole par des partisans de Donald Trump.

franceinfo : S'agit-il d'une "insurrection" comme l'a dit le président élu Joe Biden ?

Ce n'est pas inédit, il y a eu des scènes similaires à Washington, des scènes de dérapages de manifestations. Je pense qu'il s'agit davantage d'une occupation violente. Les militants ont voulu occuper l'espace sans forcément prendre le pouvoir. On les a vus dans le bureau de Nancy Pelosi par exemple pour montrer que la démocratie leur appartient et non aux membres du congrès. Ils n'ont pas l'intention de céder la démocratie à des gens qui, selon eux, ont été élus de manière frauduleuse. Il y avait des risques très (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi