États-Unis: il fabrique des cercueils personnalisés pour les enfants victimes de la fusillade d'Uvalde

Trey Ganem, 50 ans, a personnalisé les cercueils d'enfants morts dans la fusillade d'Uvalde au Texas - SoulShine Industries @soulshine_industries
Trey Ganem, 50 ans, a personnalisé les cercueils d'enfants morts dans la fusillade d'Uvalde au Texas - SoulShine Industries @soulshine_industries

Un peu de douceur face à l'horreur du drame. Un artisan américain a personnalisé aux motifs de personnages de dessins animés les cercueils de 18 des 19 enfants tués lors d'une fusillade survenue dans leur école primaire à Uvalde, au Texas, la semaine passée, et de l'une des deux enseignantes également disparue. L'initiative est destinée à rendre hommage aux nombreuses jeunes victimes de ce nouveau drame qui relance le débat sur les armes à feu aux États-Unis.

"Ici, nous ne faisons pas que peindre des cercueils, nous représentons la vie des personnes qui sont décédées", assure l'artisan à NBC-DFW.

Qu'il s'agisse d'un cercueil rose avec un symbole Tik Tok, d'un motif Superman ou de dessins de dinosaures, chaque couffin adopte des couleurs vives et positives, adaptées aux goûts des enfants disparus.

Trey Ganem, le fabricant, explique avoir été contacté par un gendarme et des entrepreneurs de pompes funèbres, ayant l'habitude d'honorer ce type de commandes avec son entreprise SoulShine Industries (jeu de mots avec "sunshine", un rayon de soleil, et "soul", l'âme).

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

"Ils savent que je suis souvent confronté à des demandes concernant des enfants et que je peux m'assurer de la personnalisation (du cercueil) ou faire quelque chose de spécial, parce qu'il ne s'agit pas d'un cas d'enterrement classique", explique l'artisan à Good Morning America.

Des échanges remplis d'émotions avec les familles

Cette initiative originale apporte une touche d'innocence dans un événement grave, mais rappelle aussi avec force la jeunesse des victimes, alors que la majorité avait entre 8 et 10 ans.

"Nous avons parlé avec les familles et les entrepreneurs de pompes funèbres nous ont aidé. Ça a été merveilleux de savoir exactement ce qu'ils voulaient et de (s'assurer) que chaque (cercueil) (est) personnalisé exactement comme il faut pour chacun", raconte-t-il.

En évoquant leur enfant disparu et ce qu'il aimait, les parents font face à une vague d'émotions diverses que Trey Ganem doit les aider à appréhender.

"Quand ils commencent à parler d'un dinosaure qui porte une lampe-torche et un cornichon, ça donne le sourire. Ça fait partie de ces moments où on les écoute, on pleure avec eux, on se prend dans les bras, mais pour finir on en fait la plus belle des créations et la dernière demeure de leurs êtres chers", explique-t-il.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Deux enfants déjà enterrés

La réalisation de l'ensemble des cercueils a demandé trois jours et demi de travail à l'ensemble de l'équipe de SoulShine Industries. Deux enterrements, celui de la jeune Amerie Jo Garza et de la petite Maite Rodriguez, toutes deux âgées de 10 ans, ont déjà eu lieu.

"Quand on a terminé le dernier cercueil, on s'est tous regardés et on s'est mis à pleurer. On s'est pris dans les bras on s'est dit: 'on l'a fait et c'est beau'", raconte l'artisan.

Dix-neufs enfants et deux enseignantes ont perdu la vie dans la fusillade survenue dans l'école primaire Robb d'Uvalde, au Texas, près de la frontière mexicaine. Le tireur, Salvadore Ramos, était un adolescent de 18 ans scolarisé dans un établissement des environs.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles