États-Unis : quand Exxon vole au secours du climat

France 2

Donald Trump en train de saluer des mineurs. Le président, ce jour-là, pense faire plaisir à tous les industriels de l'énergie. Il vient d'annuler le plan de Barack Obama contre le réchauffement climatique. Or, surprise, ExxonMobil, le plus grand groupe pétrolier américain, se met à critiquer cette décision et demande à Donald Trump, dans une lettre, de respecter l'accord de Paris sur le climat.

Le gaz, moins cher et polluant que le charbon

Le géant pétrolier, régulièrement accusé de polluer la planète, fait donc la leçon à Donald Trump. Un paradoxe d'autant plus étonnant que le président a nommé l'ancien PDG d'Exxon à la tête de la diplomatie américaine. Or, lui aussi, il y a un mois, plaidait pour que l'Amérique ne sorte pas de l'accord de Paris. Si Exxon s'affiche en défenseur du climat, ce n'est pas désintéressé. Le groupe est le premier producteur de gaz, moins cher et moins polluant que le charbon, défendu par Donald Trump.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Écologie : un géant du pétrole s'oppose à Donald Trump
Bulletin météo du vendredi 31 mars 2017 à 20h38
VIDEO. Australie : ils font du jet-ski en pleine inondation
Lac Baïkal : la perle de la Sibérie (5/5)
Australie : les conséquences du passage du cyclone Debbie

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages