Les États-Unis envisageraient de durcir les sanctions contre Huawei

1 / 2

Les États-Unis envisageraient de durcir les sanctions contre Huawei

Selon Reuters, le Département du Commerce des États-Unis souhaiterait placer Huawei sur une liste noire commerciale. Cette décision empêcherait Huawei de se fournir en composants fabriqués à l’étranger, s’ils embarquent des technologies américaines.

Les États-Unis veulent réguler l’étranger

En plaçant Huawei sur liste noire en mai, l’administration Trump interdisait aux entreprises américaines de travailler avec la marque chinoise. Google, Microsoft et les autres ne peuvent désormais plus fournir l’entreprise et sont obligés de demander des licences spéciales pour avoir le droit de reprendre provisoirement leurs relations (Microsoft a d’ailleurs obtenu une autorisation il y a quelques jours). Cela permet au gouvernement américain de surveiller Huawei et de s’octroyer un droit de regard sur ses activités.

Si ces sanctions semblent déjà fortes, le gouvernement américain n’est pas satisfait de leurs conséquences. En effet, de nombreuses entreprises américaines comme Intel, Xilinx ou Micron ont décidé de ne pas prendre en compte les sanctions, convaincues qu’elles ne les concernent pas. Reuters explique en effet que leurs composants étant fabriqués à l’étranger, ils ne sont en toute logique pas concernés par ces mesures. Cela ne convient bien entendu pas au gouvernement américain. 

Avec l’inscription de Huawei sur liste noire commerciale, les États-Unis interdiraient donc à toute entreprise (même située en dehors...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi