États-Unis : Donald Trump va-t-il reconnaître sa défaite ?

Donald Trump fait de la résistance. Alors que le candidat démocrate, Joe Biden, a été reconnu vainqueur de la présidentielle américaine du 3 novembre par les médias américains, le président sortant refuse, lui, de lui concéder la victoire. Dimanche 15 novembre, il a pourtant publié un tweet dans lequel il écrit que Joe Biden a gagné, mais uniquement grâce à des "fraudes" lors des élections, affirme-t-il. "C’est la première fois qu’il reconnaissait sa défaite, mais devant la reprise médiatique, il a rétropédalé", explique le correspondant de France Télévisions, Loïc de la Mornais, en direct de Washington (États-Unis). Un départ en catimini Donald Trump a alors publié à nouveau une série de tweets pour affirmer que lui seul avait gagné et que la victoire de Joe Biden avait été annoncée par les "fake news". "Pour de nombreux observateurs à Washington, la chose est entendue, Donald Trump ne reconnaîtra probablement jamais sa défaite, ça n’est pas dans sa logique. Ils estiment même que le président devrait assurer un service minimum à la Maison-Blanche jusqu’à la fin de l'année, avant de partir pour les fêtes dans sa résidence de Floride. Il ne devrait sûrement pas revenir ensuite à Washington pour assister à l’investiture de Joe Biden le 20 janvier", précise Loïc de la Mornais.