États-Unis: Donald Trump saisit la justice contre la commission d'enquête du 6-Janvier

AP - Andrew Harnik

Donald Trump ne veut pas comparaître devant la Commission d’enquête du 6 janvier. Il vient d’entamer une action en justice pour contester l'assignation à témoigner émise contre lui.

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

En principe, Donald Trump a jusqu’à lundi pour coopérer avec la commission d'enquête du 6-Janvier. Mais il est clair que l’ancien président va tout faire pour bloquer cette procédure.

Vendredi, ses avocats ont saisi la justice avec l’argument que l’assignation à comparaître émise par la commission est « illégale ». Ils remettent en question la légitimité de cette commission et estiment que Donald Trump est couvert par le privilège exécutif et que la séparation des pouvoirs interdit au Congrès d’obliger un président à venir témoigner.

Une longue liste d’arguments qui annonce une longue procédure devant la justice. Et c’est bien cela l’objectif. Donald Trump joue clairement la montre, car il sait qu’avec les républicains à la tête de la Chambre des Représentants, la commission d’enquête sera dissoute en janvier.

Le républicain continue de crier à la chasse aux sorcières, alors qu’on s’attend à ce qu’il annonce, dès cette semaine, sa candidature pour la présidentielle de 2024. Une annonce qui risque aussi de compliquer les procédures contre lui. On imagine mal le département de la justice entamer des poursuites contre un candidat à la présidentielle.


Lire la suite sur RFI