États-Unis : Donald Trump ralentit la transition et mise sur la bataille juridique

Donald Trump ne s’est pas exprimé depuis jeudi 5 novembre. La Maison Blanche est silencieuse et aucun événement n'est inscrit à l’agenda du président sortant. Lundi 9 novembre, il a pris la décision de limoger son ministre de la Défense, Mark Esper, avec lequel il ne s’entendait plus depuis des semaines. Donald Trump attend surtout le résultat de la bataille juridique qu’il a entamée dans plusieurs Etats dans lesquels il conteste l’élection présidentielle. Décrets bloqués Joe Biden, de son côté, n’a pas attendu que Donald Trump concède sa défaite pour se mettre au travail. Il a constitué sa cellule de crise contre le Covid-19. Mais Donald Trump ne lui a pas encore signé les décrets administratifs dont il a besoin pour avoir accès notamment à des informations fédérales. Mais si le républicain veut ralentir le processus de transition, il ne peut pas l’empêcher, conclut la journaliste de France Télévisions, Agnès Vahramian, en direct depuis Washington (États-Unis).