États-Unis : Donald Trump juge son discours précédant les violences du Capitole "totalement approprié"

·1 min de lecture

Le président américain Donald Trump a estimé mardi que son discours la semaine dernière devant ses partisans avant l'assaut du Capitole était "totalement approprié".

Accusé par les démocrates d'avoir "incité" aux événements violents qui ont frappé le Congrès le 6 janvier, le président américain, Donald Trump, a rejeté mardi 12 janvier toute responsabilité concernant l'envahissement du Capitole par ses partisans mercredi dernier. Il a estimé que son discours prononcé juste avant les événements était "totalement approprié".

"Si vous lisez mon discours […], ce que j'ai dit était totalement approprié", a déclaré à la presse Donald Trump à la base aérienne Andrews, avant un déplacement au Texas.

Donald Trump assure qu'il ne voulait "pas de violences"

Le président américain a ajouté qu'il ne souhaitait "pas de violences" dans un pays en proie à de vives tensions.

La violente intrusion menée par des centaines de personnes au siège du Congrès à Washington a coûté la vie à cinq personnes, dont un policier.

Le président américain est sous le coup d'une deuxième procédure de destitution historique, dont l'acte d'accusation sera examiné mercredi par la Chambre des représentants.

Le locataire de la Maison Blanche, qui quittera le pouvoir dans huit jours, a par ailleurs estimé que les réseaux sociaux tels que Twitter qui ont suspendu son compte faisaient "une erreur catastrophique".

Avec AFP et Reuters